...

COLLECTION OFFICIER

La collection officier tire son inspiration des amours de Catherine II de Russie et du lieutenant Grigori Potemkine. La Grande Catherine fut un esprit libre du XVIIIe siècle, mécène des arts et de la culture. Elle eut une grande admiration pour les figures française des Lumières telles que Diderot qu'elle reçut à sa cour, ou bien Voltaire avec qui elle entretint une correspondance assidue. Rebelle mais à la moralité inébranlable, elle fut particulièrement influencée par les écrits de Montesquieu. Elle confia à d'Alembert : « Pour l'utilité de mon empire, j'ai pillé le président de Montesquieu sans le nommer. J'espère [qu'il] me pardonnera ce plagiat, pour le bien de vingt millions d'hommes. Il aimait trop l'humanité pour s'en formaliser. Son livre est mon bréviaire ».


Marlène Dietrich en Catherine II conquérante et rebelle dans L'impératrice Rouge en 1934.


Diadème en apatite


Sautoir en cristal de roche dépoli et onyx


Marlène Dietrich et John Lodge